Accueil / Nouvelles

2016-08-03

La Commission parlementaire de la Sécurité et de la Défense élabore un plan stratégique pour ses prochaines activités et son développement institutionnel

La Commission parlementaire de la Sécurité et de la Défense élabore un plan stratégique pour ses prochaines activités et son développement institutionnel

Hammamet, les 17 et 18 juillet 2016: La Commission parlementaire de la Sécurité et de la Défense s’est réunie pour deux journées de travail visant à préparer l’élaboration d’un plan d’action stratégique pour les douze prochains mois. Un tel document permettrait en effet aux commissions parlementaires de structurer leur action autour de plusieurs objectifs à court, moyen et à long terme et ainsi de s’acquitter de leur mandat avec plus d’efficacité.

 

Conformément au mandat que la Commission leur a confié, le PNUD et le DCAF ont joué un rôle de facilitateurs et à cet égard animé les discussions, stimulé la réflexion durant cet atelier et contribué à structurer les idées avancées par les membres de la Commission. Afin de garantir le succès de ce processus, le PNUD et le DCAF ont proposé à la Commission de clarifier les points suivants :

 

  • À quels défis la Commission a été confrontée depuis sa création ?
  • Comment établir une vision (des buts) permettant à la Commission de réaliser le mandat qui lui est confié ?
  • Comment décliner cette vision en objectifs concrets et activités spécifiques ?
  • De quelles ressources la Commission a-t-elle besoin pour accomplir son mandat ? Comment les mobiliser?

 

Durant ces deux journées de réflexion, les membres de la Commission ont réitéré l’importance d’établir en Tunisie une culture de contrôle parlementaire du secteur de la sécurité. Pour y contribuer, ils prévoient d’une part d’améliorer la communication institutionnelle de la Commission. De l’autre, les membres de la Commission projettent de renforcer l’efficience opérationnelle en :

 

-   facilitant une harmonisation des relations entre la Commission et les instances de l’Exécutif ;

-   optimisant la préparation des séances d’audition ;

-   dotant la Commission de méthodes de travail améliorées.

 

Cette session de travail fait suite à la réunion de la Commission de la Sécurité et de la Défense du 27 juin 2016 où le DCAF et le PNUD avait présenté le processus de planification stratégique proposé. En conclusion, la Commission avait exprimé le souhait d’être appuyée en matière de planification stratégique, mais aussi en matière de contrôle du budget de l’État dans le secteur de la sécurité et ainsi bénéficier de l’expertise conjointe des deux partenaires internationaux dans ces deux domaines.

 

L’appui fourni par le DCAF à l’ARP s’inscrit dans son axe de travail de « soutien en matière de renforcement du contrôle parlementaire ou indépendant ».

 

La contribution du DCAF au projet est financée par le Fonds d’affectation spéciale pour l’Afrique du Nord (TFNA) du DCAF. Le financement du fonds provient de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas, de la Slovaquie, de la Suède et  de la Suisse. De plus amples informations sur le DCAF sont disponibles sur le site web du DCAF ou sur le site web du DCAF en Tunisie.


PUBLICATIONS LIÉES :


2012
Guide: contrôler les services de renseignement

Guide: contrôler les services de renseignement

2003
Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité: principes, mécanismes et pratiques. Guide pratique pour les parlementaires

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité: principes, mécanismes et pratiques. Guide pratique pour les parlementaires

2012
Guide – Renforcer le contrôle financier du secteur de la sécurité

Guide – Renforcer le contrôle financier du secteur de la sécurité