Accueil / Banniere principale

2018-07-05

La Présidence de la République tunisienne et DCAF Tunisie organisent une conférence sur le thème « Protection des jeunes contre la délinquance et la criminalité »

La Présidence de la République tunisienne et DCAF Tunisie organisent une conférence sur le thème « Protection des jeunes contre la délinquance et la criminalité »

Tunis, les 4 et 5 juillet 2018: La Présidence de la République tunisienne et DCAF Tunisie ont placé la thématique de la protection des jeunes contre la délinquance et la criminalité au cœur d’une conférence internationale à Tunis, les 4 et 5 juillet derniers.

 

Cet événement visait d’une part à établir un état des lieux des mécanismes actuels de prévention et de lutte contre de la criminalité chez les jeunes en Tunisie et, de l’autre, à promouvoir les bonnes pratiques internationales dans ce domaine.

 

Près d’une centaine de personnes ont assisté à l’événement : des représentants de la Présidence de la République et de la Présidence du Gouvernement étaient présents, aux côtés de membres des Ministères de l’Intérieur, de la Justice, de l’Education, de la Jeunesse, de l’Environnement et des Collectivités locales, de la Santé, des Affaires sociales, ou encore de la Femme, de la Famille et de l’Enfance. Des représentants de collectivités locales étaient également conviés.

 

Les experts tunisiens présents, issus des secteurs de la sécurité, de la justice et de la santé, ont présenté les résultats de leurs travaux, notamment en matière de :

 

-   prévention de la violence en milieu scolaire ;

-   prévention de la radicalisation ;

-   justice juvénile ;

-   renforcement de la confiance entre jeunes et forces de sécurité.

 

Quant aux onze experts internationaux, ils ont présenté les politiques publiques, approches communautaires, et méthodes utilisées dans leurs pays respectifs pour prévenir et lutter contre le phénomène de la criminalité des jeunes. Le public a donc pu découvrir des expériences faites dans des pays tels que l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Canada, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne et la Suisse.

 

Tous les orateurs ont souligné la nécessité d’associer des mesures de développement socio-économique et d’accompagnement psychosocial aux politiques répressives, qui, bien que nécessaires, ne peuvent à elles seules prévenir efficacement le phénomène de la criminalité des jeunes. La question cruciale du renforcement de la coordination entre les différents services publics, à tous les niveaux de l’Etat, a également été abordée. Enfin, il apparaît clairement que les autorités locales sont des acteurs clés de prévention : elles sont les mieux placées pour analyser les besoins divers et variés de la population au niveau local tout en coordonnant avec les acteurs pertinents à ce sujet.

 

Le programme « Jeunesse et sécurité » est financé par le Fonds d’affectation spéciale pour l’Afrique du Nord (TFNA) de DCAF. Le financement du fonds provient de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas, de la Slovaquie, de la Suède et de la Suisse.

 

De plus amples informations sur DCAF sont disponibles sur le site web de DCAF ou sur le site web de DCAF en Tunisie.