Accueil / Banniere principale

2018-07-02

Le DCAF a organisé en étroite collaboration avec les Ministères de la Justice et de la Santé un événement public dans le cadre du lancement d’un nouveau guide portant sur l’évidence médico-légale en cas d’allégations de torture et de mauvais traitement

Le DCAF a organisé en étroite collaboration avec les Ministères de la Justice et de la Santé un événement public dans le cadre du lancement d’un nouveau guide portant sur l’évidence médico-légale en cas d’allégations de torture et de mauvais traitement

Tunis, 22 juin 2018 : Dans le cadre du lancement de ce nouveau guide DCAF a organisé, un événement public  en présence de S.E. Monsieur le Ministre de la Justice Ghazi Jeribi et de S.E. Monsieur le Ministre de la Santé Imed Hammami, ainsi que de nombreux hauts fonctionnaires du Ministère de la Justice, de la Santé, de l’Intérieur, de la Défense et de la société civile, y compris de l’INPT.

 

Ce guide bilingue a été élaboré par un groupe d’experts tunisiens composé de cinq médecins légistes et de cinq magistrats tunisiens dans le cadre d’un processus inclusif et consultatif lancé en mai 2015, incluant également des experts médicaux et juristes en provenance de toutes les régions du pays. Il s’agit d’un document totalement bilingue en français et arabe répondant aux besoins spécifiques des professionnels de la santé et de la justice tunisiens impliqués dans les enquêtes criminelles, les personnes travaillant dans le secteur pénitentiaire, les agents de la sûreté, les avocats, la société civile, les médias ainsi que les victimes.

 

Dans le cadre de cet événement de publication, les membres du groupe de travail ont présenté le processus qui a mené à la réalisation de ce guide, ainsi que les différentes parties qui le composent, notamment le lexique et les documents standardisés. Ces derniers assurent une harmonisation de la terminologie utilisée par les magistrats et les médecins légistes dans la documentation et l’investigation des allégations de torture et par là un renforcement de la protection contre ce fléau.

 

Ce projet est financé par le Fonds d’affectation spéciale pour l’Afrique du Nord (TFNA) du DCAF. Le financement du fonds provient de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas, de la Slovaquie, de la Suède et de la Suisse. De plus amples informations sur le DCAF sont disponibles sur le site web du DCAF ou sur le site web du DCAF en Tunisie.