Accueil / Banniere principale

2018-01-26

Le DCAF organise un atelier en collaboration avec l'Institut National de la Défense tunisien sur une «Stratégie nationale pour le développement d'une industrie de la défense en Tunisie».

Le DCAF organise un atelier en collaboration avec l'Institut National de la Défense tunisien sur une «Stratégie nationale pour le développement d'une industrie de la défense en Tunisie».

26.01.2018, Tunis: Dans le cadre de son soutien continu au ministère tunisien de la Défense, le DCAF, à la demande de l'Institut de la Défense Nationale, a organisé un atelier d'une journée sur une «Stratégie Nationale de Développement de l'Industrie de la Défense en Tunisie».

 

L'atelier est destiné à la promotion 2017-2018 de l'Institut de la Défense nationale, composée d'officiers supérieurs de la défense et de la sécurité, ainsi que de hauts fonctionnaires de divers ministères, notamment: la Justice; les Affaires étrangères; le Développement, l’investissement et coopération internationale et le commerce.

 

Le développement d'une industrie de la défense dans la Tunisie postrévolutionnaire a été évoqué dans le projet du livre blanc tunisien sur la défense et la sécurité (pas encore publié). Dans un contexte de défis économiques sérieux, les militaires lancent actuellement une réflexion sur ce sujet et explorent le potentiel de développement d'une industrie de la défense pour des raisons économiques et de sécurité.

 

Pendant l'atelier, les participants ont abordé plusieurs notions visant à fournir un terrain de réflexion solide et sensible. Ils ont assisté à divers exposés sur des sujets vastes tels que: les changements dans l'industrie de l'armement et la politique de défense; les défis de l'après-guerre froide pour les politiques d'approvisionnement en armement des «petits pays»; les différents fondements et caractéristiques d'une stratégie visant à créer ou à renforcer une industrie de la défense; la dynamique et les défis de l'approvisionnement et de l'externalisation de la défense; la préservation de l'intégrité de la défense dans l’approvisionnement en armement.

 

Un sujet transversal était la prévention et la lutte contre la corruption dans l'industrie de la défense et le commerce. Deux études de cas, à savoir la Turquie et la Croatie, ont été présentées pour compléter la théorie. La présentation de ces deux études de cas montre que, bien que l'expérience de l'armement turc ait commencé à partir de l'État central et se soit basée sur une approche descendante (du haut vers le bas), la Croatie s'est appuyée sur une approche ascendante.

 

Les représentants de l'Institut de la défense nationale ont admis que cet atelier représentait pour eux un «examen objectif de la réalité» et était considéré comme très important.

 

Cette activité fait partie de l'objectif stratégique du DCAF de renforcer le dialogue inclusif sur les besoins et les politiques de sécurité en Tunisie.

 

La contribution du DCAF à cet atelier est financée par le Fonds d’affectation spéciale pour l’Afrique du Nord (TFNA) de DCAF. Le financement du fonds provient de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas, de la Slovaquie, de la Suède et de la Suisse.

 

De plus amples informations sur DCAF sont disponibles sur le site web de DCAF ou sur le site web de DCAF en Tunisie.


PUBLICATIONS LIÉES :


2006
Le rôle du parlement dans la procuration de la défense

Le rôle du parlement dans la procuration de la défense

2006
Le role du parlement dans la planification du budget de la défense

Le role du parlement dans la planification du budget de la défense

2010
Développement de l'intégrité et reduction de la corruption dans le secteur de la défense

Développement de l'intégrité et reduction de la corruption dans le secteur de la défense