Accueil / RSS

2018-01-21

Le Réseau Alternatif des Jeunes (RAJ) et DCAF organisent la formation de 42 volontaires pour leur projet « Jeunesse active pour la sécurité »

Le Réseau Alternatif des Jeunes (RAJ) et DCAF organisent la formation de 42 volontaires pour leur projet « Jeunesse active pour la sécurité »

Hammamet, du 19 au 21 janvier 2018 Dans le cadre de leur projet conjoint « Jeunesse active pour la sécurité », le Réseau Alternatif des Jeunes (RAJ) et DCAF ont organisé une formation de deux jours pour les quarante-deux volontaires chargés d’enquêter sur les besoins de sécurité des jeunes âgés de 15 à 29 ans dans six communes tunisiennes - Bizerte, Ariana Ville, Monastir, Metlaoui, Kasserine et Tataouine.

 

Cette formation a permis aux participants de se familiariser avec le concept de sécurité humaine et d’identifier les besoins afférents dans leur région respective. Elle visait également à leur présenter le contenu du questionnaire portant sur les différents aspects de la sécurité (politique, physique, sanitaire, socio-économique, etc.) et de les sensibiliser aux bonnes pratiques en matière d’enquête. Grâce à des simulations d’entretien menées par deux experts, les volontaires ont été initiés au travail de terrain et ont pu bénéficier d’instructions et recommandations précises.

 

Les résultats de l’enquête seront résumés dans un rapport final qui sera soumis pour discussion aux autorités concernées dans les communes-pilotes.

 

Ce projet fait partie intégrante de l’objectif stratégique de DCAF visant à renforcer le dialogue inclusif sur les besoins et politiques en matière de sécurité.

 

Le projet « Jeunesse active pour la sécurité » est financé par le Fonds d’affectation spéciale pour l’Afrique du Nord (TFNA) de DCAF. Le financement du fonds provient de l’Allemagne, de la Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas, de la Slovaquie, de la Suède et de la Suisse.

 

De plus amples informations sur DCAF sont disponibles sur le site web de DCAF ou sur le site web de DCAF en Tunisie.