Accueil / Nouvelles

2015-09-03

Quel avenir pour le Code de conduite de l’OSCE relatif aux aspects politico-militaires de la sécurité dans la région du Sud méditerranéen?

Quel avenir pour le Code de conduite de l’OSCE relatif aux aspects politico-militaires de la sécurité dans la région du Sud méditerranéen?

Tunis, le 3 septembre 2015: Les 2 et 3 septembre 2015 s’est tenu à Tunis un séminaire sur la portée du Code de conduite de l’OSCE relatif aux aspects politico-militaires de la sécurité dans les pays sud-méditerranéens. Cet instrument politiquement contraignant a fêté son vingtième anniversaire en 2014. Il engage les Etats participants à garantir le contrôle démocratique de leurs forces armées et de sécurité ainsi que la compatibilité des actes de ces dernières avec le droit international humanitaire.

 

L’événement a rassemblé une cinquantaine de participants représentant les ministères tunisiens de l’Intérieur, de la Défense nationale, des Affaires étrangères, de l’Assemblée des Représentants du Peuple, ainsi que d’autres pays tels que l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie et le Maroc. Ces derniers ont pu discuter et comparer leurs avis et expériences en matière de gouvernance du secteur de la sécurité.

 

Les participants ont notamment réfléchi à la façon dont les normes et principes du Code de conduite  pourraient être appliqués dans la région. Selon eux, deux défis majeurs doivent être relevés afin de garantir la sécurité des citoyens et des états :

 

  • Créer et mettre en œuvre des outils et mécanismes nationaux d’anticipation, de contrôle et de réponse aux menaces à la sécurité humaine
  •  

  • Développer des mécanismes de coordination et de consultation régionaux pour faire face aux menaces transnationales telles que le terrorisme
  •  

    Ils ont également souligné qu’une prestation de services adéquate dépend fortement du respect accordé aux droits et libertés fondamentaux et aux besoins socio-économiques du personnel des forces armées et de sécurité. Comme l’a résumé un invité, « On ne peut pas s’attendre à ce que la police protège les citoyens et leurs droits si nous sommes tous obligés de nous battre pour nourrir notre famille ».

     

    Ce séminaire a été co-organisé par la République tunisienne, les ministères de la Défense suisse et allemand, l'Académie méditerranéenne d'études diplomatiques (MEDAC) et le DCAF.


    PUBLICATIONS LIÉES :


    2009
    Standards internationaux relatifs aux forces de police: guide pour une police démocratique

    Standards internationaux relatifs aux forces de police: guide pour une police démocratique

    2012
    Guide: contrôler les services de renseignement

    Guide: contrôler les services de renseignement

    2015
    Comprendre l'évolution des relations civilo-militaires égyptiennes: Leçons du présent et du passé

    Comprendre l'évolution des relations civilo-militaires égyptiennes: Leçons du présent et du passé