Accueil / Publications

2015
'Note d'\''Information: Le rle de la bonne gouvernance du secteur de la scurit dans la lutte contre lextrmisme violent dans la rgion  MENA'
Note d'Information: Le rôle de la bonne gouvernance du secteur de la sécurité dans la lutte contre l’extrémisme violent dans la région MENA

Les individus et groupes qui, à des fins politiques, soutiennent ou commettent des actes violents à caractère idéologique tendent à prospérer dans les sociétés ou états à la « fragilité » accrue. En général, cette fragilité est plus élevée dans les états, dont la légitimité est réduite et où le degré de prestation de services publics et l’état de droit sont faibles.

 

De ce fait, une stratégie globale de renforcement des capacités nécessaires à la lutte contre l’extrémisme violent ne peut se limiter à une assistance antiterroriste d’ordre militaire. Il convient plutôt de remédier à d’importants déficits de gouvernance. En effet, le respect des droits de l’homme, des libertés fondamentales et de l’état de droit complète et renforce les stratégies de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent : ces éléments font partie intégrante de tout effort efficace de lutte. Pour la plupart des sociétés, établir une bonne gouvernance du secteur de la sécurité représente l’un des défis majeurs de la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent. Un secteur de la sécurité qui ne respecte pas les libertés et droits fondamentaux des citoyens manque de soutien et de légitimité publics et risque d’alimenter l’extrémisme violent qu’il prétend combattre.       

2015
'Gouvernance du secteur de la scurit en Egypte : un il sur les relations civilo-militaires'
Gouvernance du secteur de la sécurité en Egypte : un œil sur les relations civilo-militaires

Du 2 au 4 avril 2014, une conférence internationale organisée par le Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées – Genève (DCAF) visant à examiner les relations entre les forces armées et les citoyens en Egypte s’est tenue à Montreux (Suisse). 

 

Au cours de la conférence, les participants ont examiné l'état actuel des relations civilo-militaires en Egypte et les défis y étant reliés. Après un aperçu du rôle clé que les forces armées égyptiennes ont joué dans la politique égyptienne depuis plus de 60 ans, les participants se sont tournés vers une analyse plus détaillée de certains points cruciaux.